TSE

tse
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 perfomance personnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 28 Oct - 15:03

Pépé, je ne te trouve pas dans le classement...
Donne-nous ta place et raconte-nous ta course !!! (tu n'as pas abandonné ?)

P.S : j'ai trouvé un certain Aygat Nicolas en 3H26'. Ce serait-y pas un des nôtres lui aussi ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majiced

avatar

Messages : 3932
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 61
Localisation : Blagnac

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 28 Oct - 16:42

Salout,
Comme l'a si bien dit Laurent tout était réuni pour une belle course, soleil, charlotte qui discutait avec Lolo qd je l'ai rejoint( Une fille bien courageuse pour se lancer dans un marathon avec des chaussure de ville style "décontracté sportif")
On est parti sur un rythme un peu rapide et avant le ravito des 5km je regarde ma montre et vois 23' et des brouettes(pas très dur de s' apercevoir de l'anomalie qd on vise 5' au km et qu'on part à 8h45..j'évite une remarque désobligeante qui pourrait être très mal encaissée si elle venait d'un consanguin,roucao et qui sent le maroilles).
Bref, je ralenti un peu le rythme tout en restant en dedans. Je voyais lolo avec sa bouteille avec du dopage dedans(je préfère dire dopage car au vu de la couleur du liquide je pensais plutôt que c'était la résultante de stress et eau de source) jusqu'au 10e à peu près.J'ai maintenu un 5' au km jusqu'au 18e. Je voyais d'ailleurs au loin le dernier meneur d'allure des 3h30. Petit soucis: pas d'eau au ravito sur 10 bornes. Je passe le semi en 1h54 en sentant que j'avais fortement faibli l'allure et des bonne douleurs de cisaillement aux genoux. Ce n'est qu'à partir du 29e que pépé a explosé: il a décidé d'enlever ses chaussures et d'alterner marche-remise de chaussures-course à pied-enlevage de chaussures(*4).J'avais autant mal en marchant qu'en courant mmais pas au même endroits(pieds et chevilles en marchant tendons et ligaments du genou en cavalant). Résultat: 4h48h40
J'ai tiré trois leçons essentielles de cette course :
-l'humilité: il faut partir lentement, en footing car l'épreuve est très longue. Il faut arriver préparé(c'est le minimum) Surtout ne pas se prendre pour un autre, le passage entre le 28e et le 34e est terrible.
-le matos: Je suis parti avec mon short d'entrainement, les chaussures de trail que j'avais quand je me suis timidement à recourir ds les Yvelines.Résultats j'ai deux brûlures de 15-20 cm de long et entre 4 et 6 cm de large chacune qui partent des abducteurs et se rejoignent presque au niveau d'un de mes orifices excréteurs(m'aurait-on endormi pendant la course?) et j'ai les genoux en vrac.
-qu'il est bon de revoir Lolo d'autant plus pour réaliser un effort comme celui-ci
Le système 2 poumons alliage carbone en ligne, coeur en PEHD, foie en titane et estomac en polystyrène a très bien fonctionné. Mon coeur est à 56 au repos ce matin. Heureusement que j'ai eu un lièvre au tee-shirt rose sur les 5 derniers km sinon je rentre avec l'ambulance Very Happy , comme quoi il en faut peu ....tout est dans la tête.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 29 Oct - 7:46

C'est super que tu aies réussi à le finir. Surtout vu toutes les mésaventures que tu connais à l'entrainement... pale 
Foutue préparation... C'est sur ce genre d'épreuve loin d'être banal que tu t'aperçois à quel point une sortie manquée lors de l'entraînement, une soirée arrosée et j'en passe, joue sur la forme du jour J! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 19 Nov - 11:35

Après le marathon des Causses, et 15 jours alternant récupération et entretien de l'activité physique pour garder le rythme, j'ai été faire les 2nde et 3ème course ardéchoises du Challenge Eugène Vacher.

Lundi 11 novembre

Galop avec les loups (10,5km - D+ = 200m)
La course de mon village. Du monde présent en ce jour férié, beau, très frais mais terriblement venteux. 615 participants alors que depuis 4-5 ans, ça fluctuait entre 350 et 500 inscrits. Pour autant, pas de gros cadors annoncés présents.
15H : départ s/s les ordres du député nord-vivarais, comme chaque année.
1km : départ rapide dans le village, avant de me montrer prudent, vu la grosse côte qui s'annonce. Devant moi, 2 mecs sont en train de prendre la poudre d'escampette, pendant qu'avec 2 autres mecs, nous constituons le groupe de contre-attaque dirons-nous.
km 2,3 : l'écart grandit rapidement. A l'amorce de la grimpette principale, les 2 hommes de tête comptent entre 15 et 20sec de marge, beaucoup pour une telle course; mais ils sont partis vraiment trop vite pour moi.
km 4 : dès l'entame de la montée principale, je creuse le trou avec mes 2 compagnons de contre-attaque. Je monte bien, et semble revenir légèrement sur le duo de tête. Petite bascule au km3 où le 2nd lâche prise avec le 1er; puis dans l'ultime portion grimpante, à avoir bien géré la montée, je recolle sur le 2nd! Nous sommes à une vingtaine de secondes du leader.
km 6 : une grosse descente que je gère au mieux, avant de traverser le safari parc, reconnu, de mon village. Tantôt je prends les devants avec mon concurrent, tantôt lui. a la sortie du safari, nous avons 25-30sec de retard sur le 1er. Mission impossible pour recoller!
km 8 : alors que je suis à la trace le gars avec qui je cours, je connais un passage à vide sur 2-300m. Comme si j'étais incapable d'accélérer, et même de maintenir la cadence. Un très court raidillon et voilà que j'accuse 6-7sec de retard sur le 2nd. Derrière, je retrouve mon énergie et repars dans ma cadence.
km 9,5 : je ne reprends rien sur le mec qui me précède. Nous attaquons un chemin en pierres, pas génial pour les chevilles où je peine à me lâcher. Là encore, le gars devant moi me reprend 2-3sec. J'accuse 10-12sec de retard à l'amorce du dernier km.
km 10,5 - arrivée : malgré une belle fin où je vois que j'ai tout de même bien su gérer ma course, je finis ma course en 38'18" à la 3ème place! 9" derrière le 2nd, et 50" derrière le vainqueur, au-dessus de nous. Au final, je me suis aperçu cette année que le parcours n'est pas assez sélectif, et pas assez long pour qu'il corresponde à ce que j'affectionne. Mais j'aurai une toute autre préparation l'année prochaine...

Pour le compte du challenge, mon seul concurrent relatif terminera 11 ou 12ème. De quoi appréhender sereinement la course 6 jours plus tard, où j'ambitionne de nouveau un podium!

Dimanche 17 novembre

Sentier Botanique (24,5km - D+ = 750m)
11 semaines après ma reprise suite à mon entorse de la cheville gauche, je me trouve dans la phase où j'atteins mon pic de forme. Même si mon entraînement depuis 3 semaine est plutôt light, je me sens fort! Et à l'approche de cette course (1ère édition), je sais déjà que mon grand rival est un très bon coureur local, adepte des trails courts et ne préparent que ces quelques courses : Nicolas Pasquion.
km 1 : le départ de notre course est commun, jusqu'au km7 d'ailleurs, avec le 10km organisé en parallèle, depuis plus de 20 ans. Je prends les devants, alors que l'on monte dès les premières foulées au sein du village. Pasquion remonte et passe devant. Je me cale dans sa roue avec un autre gars, qui dispute le 10km.
km 3,5 : après 6-700m d'une route irrégulière, nous la quittons pour monter à travers un chemin, direction le col du Fayet (615m). Nous restons à 3 pendant toute la montée. Alors que je pensais et espérais être un peu mieux que Pasquion dans la grimpette, je suis finalement content de suivre son rythme, sans chercher à en remettre. La course est en même temps longue! Puis, le tournant !...
Alors que l'on atteint le haut de cette 1ère difficulté, à peine à t-on basculé sur une petite descente en dévers que ma cheville droite part à l'équerre, ou pas loin. Contrairement à cet été, je ne ressens pas l'impression qu'elle soit partie trop loin, mais les foulées hésitantes suivantes me font perdre le contact avec mes 2 compagnons d'échappée.
km 7 : nous longeons les crêtes, avec un dénivelé irrégulier. Tantôt nous grimpons, tantôt c'est roulant et tantôt nous descendons légèrement. Les 2 mecs de devant comptent au 7ème km 20 à 25sec de marge sur moi, alors que nous bifurquons pour notre parcours, dans une purée de pois ou presque, le ciel ne s'étant pas levé.
km 11,5 : une légère remontée pour atteindre le col, et je passe en 2nde position avec une bonne 30aine de secondes de retard sur le leader. Me cheville ne me fait pas mal, mais je ne pense pas à travailler ma descente comme je comptais le faire (mon gros point faible aujourd'hui dans ce type de course). Je dois certainement perdre du terrain, mais il n'est pas possible de le constater, le chemin étant sinueux. Je pense à me ravitailler en eau (galère car pas mon matériel avec moi : tête en l'air) et en solide pour anticiper les prochaines difficultés.
km 13,5 : passage par le village de Vinzieux (400m) et nous remontons au-dessus du village pour aller chercher un grand virage à gauche qui nous entrainera dans la remontée vers le col du Fayet, avec passage au point culminant de l'épreuve, à près de 675m d'altitude. Juste avant ça, j'ai pu voir l'avance de mon concurrent qui est de l'ordre de 1'15" à 1'30".
km 17 : l'entame de la montée est sèche sur 6-700m. Je garde le rythme le plus rapide possible afin de conserver ma 2nde place et espérer une défaillance devant pour jouer la gagne; même si je n'y crois pas. Le reste de la grimpette est plus roulante, je fais mon max pour ne pas me relâcher. Une fois en haut, nous faisons 500m de descente périlleuse afin de revenir au col du Fayet pour reprendre le chemin inverse sur 400m et rattraper un chemin qui nous emmènera sur les hauteurs de Savas.
km 19,5 : portion irrégulière au tout début, puis nous descendons sur Savas. Là, je fais bien attention à positionner mon corps pour être le plus efficace possible. Un bon "entraînement" pour préparer la saison prochaine où le trail occupera toutes mes pensées et mes entraînements justement. Je descends bien avant d'arriver au pied de l'ultime grimpette.
km 22 : bien que des environs, je ne la connaissais pas et elle m'a bien surpris. Une pente très sèche, montée sélective que je digère mal dans les jambes. Personne devant, personne derrière, c'est dur de se faire violence et avancer le plus efficacement possible. Au final, elle aura duré plus d'1km et je ne suis pas mécontent d'en voir le bout. Nous redescendons ensuite pour la partie finale.
km 24,5 et arrivée : entre descente et partie plane, je suis assez efficace en cette fin de course. Même si y'a aucun autre but que la place, j'essaie de me donner non au maximum mais suffisamment pour voir l'écart qui me sépare de Pasquion. Arrivée dans le village de St-Clair, petit tour de circonstance pour se faire applaudir des spectateurs venus braver le froid, et j'en finis.

2nde place en 1H41'28", soit 2'18" derrière le vainqueur. Une bonne course pour moi et la satisfaction de conforter mon avance au challenge Eugène Vacher, où mon dauphin n'a pris part qu'au 10km en terminant 3ème; marquant par conséquent 101 points de moins que moi.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'une fois la ligne passée, je ressens une douleur à la cheville droite. Elle est finalement un peu trop "partie" et elle gonflera légèrement en soirée. 10 à 15 jours de repos sont donc prévus, décalant mon calendrier prévu. Mais la plupart des traileurs font leur pause en ce moment pour reprendre pied au plancher dès la fin novembre l'entraînement. Un mal pour un bien ?

Prochaine course : la quatrième manche du challenge (sur 5 épreuves) le 08/12 à Annonay (10km route). Avec, je l'espère, une cheville suffisamment remise pour supporter l'asphalte ardéchoise!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 9 Déc - 9:43

Corrida de la Deûme

2 semaines et demie d'arrêt de la CaP, du kiné un peu, de la malbouffe beaucoup. Reprise mercredi dernier de quelques entraînements précédant la course de dimanche.
Samedi soir, une soirée en famille jusqu'à 3H15 du mat', puis plus de 2H pour rentrer. Résultat : 2H15 de sommeil dans la nuit avant d'aller braver le froid un dimanche matin pour aller se faire mal aux pattes.

10H08
Départ avec un peu de retard libérant les 250 concurrents environ de l'épreuve. Entre ceux qui font leur pause annuelle et ceux dont le froid inhibe les vélléïtés, pas grand monde de connu au départ. Seul un habitué du coin, coutumier des distances du jour (10km) est là : Gregory Personne.
Départ devant, pour me placer avant de me caler dans les roues au bout de 600m, sur l'accélération d'un habitué du genre, qui ne tient pas la distance ensuite.
km 3,5
3 tours d'un peu plus de 3km au programme avec une moitié quasi plane, et l'autre où nous descendons puis remontons une même côte irrégulière. Un groupe de tête se forme, de 7 personnes dont je fais partie.
km 5,5
Accélérant progressivement, 2 mecs dont Personne prennent quelques longueurs d'avance sur nous 5, poursuivants, dont je ferme la marche. Sur la partie plane puis en descente de l'entame du 2nd tour, je décide d'accélérer légèrement l'allure pour dépasser mes 4 compagnons de poursuite 1 par 1. Je me sens bien, mais je me sais limité par mon manque d'entraînement des 3 dernières semaines, et ma prise de poids obligatoire...
1 seul gars parvient à se mettre dans la roue, mais je me sens à ce moment-là en capacité de le lâcher si je le veux.
km 8
Fin du second tour. En cours de grimpette, Personne s'arrête net dans la montée, se tenant la cuisse. Je pense à une blessure musculaire, et qu'il abandonnera, mais il se reprend une fois qu'on l'a dépassé. Nous évoluons entre 10 et 12 secondes derrière l'homme de tête. Je décide de me mettre dans la roue des 2 mecs, et d'attendre l'ultime grimpette pour "envoyer" si j'en suis encore capable.
km 9,3
Au final, c'est l'un des 2 autres qui accélère l'allure légèrement sur le plat, et je suis incapable de changer de rythme, n'ayant pas la caisse suffisante. Dans la descente, je vois que les mecs reviennent légèrement sur le 1er, qui se retourne par moments; et malgré me dire que je peux encore viser le podium, mes forces sont insuffisantes. Je navigue pas loin, mais je ne parviendrais pas à revenir, même avec une belle ultime montée s/s les encouragements de mon padre.
9,7km - arrivée
En finissant en roue libre, n'ayant plus rien à gagner ou perdre, je termine 4ème à 25sec du 1er et 10sec du podium. Avant ma blessure à la cheville il y a 3 semaines, je comptais venir pour la gagne, et ce résultat me confirme que j'aurai pu me battre pour ça si j'avais pu m'entraîner normalement. ça me donne toujours + de confiance pour la suite !!

Prochaine course : le week-end prochain pour la redécouverte du cross.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 9 Déc - 14:16

Franchement 33'49'' pour accomplir 10 km (9.961 km) en léger faux plat je dis hourra sans hésitation. Tu es à 25 sec du premier, pour un amateur qui se respecte il faut reconnaître qu'il s'agit d'un bon petit écart sur cette distance. Mais rassures toi, tu es quand même dans une dimension stratosphérique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 7 Jan - 9:48

Alors que Gwenaël tutoie les sommets dans l'art de fendre l'air avec des temps que je n'atteindrai jamais même pas en rêve, je viens de battre mon record sur 10km, il s'établit désormais à 38 min et 26 sec. De bonnes sensations étaient au rendez-vous sur un parcours plat. J'ai programmé des courses sur chaque mois de l'année jusqu'en juillet en alternant trails et asphalte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majiced

avatar

Messages : 3932
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 61
Localisation : Blagnac

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 7 Jan - 9:56

cheers 
C'est un super temps Lolo, tu peux m'envoyer ton programme STP? histoire de t'accompagner si ça m'est possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 7 Jan - 11:09

lolo81 a écrit:
Je viens de battre mon record sur 10km, il s'établit désormais à 38 min et 26 sec.
Belle perf' Lolo !! Au sortir des fêtes en plus ?? Si c'est le cas, ça promet pour la suite !!
Il s'agissait de la Corrida de l'Epiphanie, à Lescure d'Albigeois !! (merci la base athle)
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=156086

Au passage, félicitations à ton papa (je présume) qui claque la distance en un peu plus de 48' en qualité de néo-V3 !! Belle conservation, très joli temps également.

lolo81 a écrit:
J'ai programmé des courses sur chaque mois de l'année jusqu'en juillet en alternant trails et asphalte.
Tout comme le demande Pépé, annonce un peu le programme que tu t'es concocté ;)Histoire de voir si je peux pas venir te retrouver sur une de tes courses..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 7 Jan - 11:24

et non Gwen , c'est pas mon père, je ne le connais pas  Razz , ses trips à lui sont les cyclosportives et les étapes tu Tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 13 Jan - 9:11

Hier avait lieu le lancement de ma saison 2014, avec les départementaux de cross !!

Peu de monde présent, beaucoup d'athlète faisant l'impasse sur les départementaux pour se consacrer pleinement aux régionaux qui ont lieu dimanche prochain : règle assez bâtarde, car je pense comme beaucoup qu'il faut gagner sa place sur les courses locales pour atteindre l'échelon supérieur! Mais ça ne fonctionne visiblement pas ainsi jusqu'ici.

Bref. Nous ne devons être qu'entre 50 et 70 concurrents sur la ligne de départ, dont 12 ou 13 représentants de mon club. La distance à parcourir est de 7,920km avec 6 boucles au programme (2 petites, 1 moyenne, 3 grandes).

Départ Je prends un départ rapide, pour me placer comme il faut, puis laisse des concurrents faire le train, en me plaçant derrière les 5-6 premiers.

km1 Première petite boucle terminée, je passe en 8-9ème position, avec un petit groupe de 3 concurrents qui prend quelques longueurs d'avance, dont un athlète de mon club, qui comme moi fait du trail le restant de l'année, et qui est bien meilleur que moi au jour d'aujourd'hui!

km3 Les deux petites boucles terminées, nous sommes dans la moyenne boucle. Alors dans un groupe pour la 7ème place, je décide d'accélérer pour remonter sur le 6ème de l'épreuve, qui navigue 6 ou 7 secondes devant nous. Effort qui paiera car je comblerai l'écart en quelques centaines de mètres. Avec ce concurrent-là, nous faisons un bout de chemin ensemble, et remontons petit à petit, lors de la 1ère grande boucle, sur le 5ème!

km6 Fin de la première grande boucle! Nous sommes 3 pour la 5ème place, alors qu'il ne reste que 3,2km à parcourir. Devant, le 3 et 4ème ne sont pas si loin, une 12 ou 15aine de secondes, mais je ne me sens pas de produire un tel effort pour revenir dessus. Je reste dans le sillage du 5ème sur lequel on a remonté, alors que le mec qui nous accompagne, avec lequel je suis rentré, montre des signes de lassitude. Au train, nous le décrochons! Alors que je parviens en toute maîtrise à suivre le 5ème. Nous entamons le dernier grand tour..

km 7,4 Nous continuons notre progression. Je commence à réfléchir tactique dans ma tête : "ne pas attaquez trop tôt, si tu t'en sens la possibilité!". Redécouverte du cross pour moi, forme pas optimale, même si je commence à bien tourner (poids à perdre), j'essaie de ne pas me crâmer avant l'arrivée, car le groupe de contre derrière nous navigue à 7-8 secondes, pas davantage. Nous arrivons à 500m de la ligne..

Arrivée A 500m de l'arrivée, au passage devant mon coach et quelques camarades de club, je déclenche une accélération continue et assez marquée pour décramponner mon adversaire irrémédiablement. Je ne lâche rien sur la fin de course, finissant même avec une marge conséquente sur lui, et les poursuivants. Une belle 5ème place, avec une course tactiquement parfaitement maîtrisée!

Mes autres partenaires de club, pour les meilleurs, font 2ème et 8ème! Et avec le 4ème larron (dont c'était l'anniversaire ce jour) qui finit un peu plus loin, aux alentours de la 30ème place, cela nous assure malgré tout le titre de champion départemental par équipes, faisant plaisir à notre coach !!

Bref. Un bon dimanche, une bonne course et plein d'espoirs pour la suite, même si je ne me berce pas d'illusions. Le week-end prochain, le parcours sera un peu plus rude et le niveau plus élevé : place aux régionaux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 13 Jan - 9:48

salut,
ce que j'aime bien dans tes commentaires c'est la précision de tes propos. Pour moi c'est révélateur d'un bon état de santé et de forme en général. Se souvenir de tant de détails montre que tu vis la course à 100 % et que tu as assez de lucidité pour la stratégie alors que la vitesse est élevée. Vive le sport.  cheers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 13 Jan - 10:29

Wink Vive le sport en effet !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 20 Jan - 11:59

Régionaux de cross - Bègles (33) - 9,220km

Une petite semaine après les départementaux, nous voici aux régionaux de cross avec mon club, et tous les cadors pour en découdre ce dimanche 19 janvier.
Un parcours un peu plus technique avec 5 boucles (1 petite + 2 moyenne + 2 grandes), agrémentés de 12 passages de rondins de bois, de 4 passages sur une petite butte et d'un terrain par endroits très très boueux avec l'humidité ambiante de ces derniers jours.

Départ : tout le gratin est là ! Pour le départ, je choisis de partir vite comme beaucoup, afin d'éviter les désagréments et chute éventuelle. Il en fallait 1 pour se prendre la flaque en plein milieu de la ligne droite, plutôt large, c'est bibi. Au bout de 150m, le rythme tombe subitement et il faut ralentir fort pour ne pas prendre les jambes du mec de devant. Je me fais déborder des 2 côtés, et me place tranquillement vers la 15ème place.

km 1 Difficile de trouver la trajectoire idéale, et d'adopter le train qu'il faut entre envie de suivre les meilleurs, et tempérance en vue du long parcours qui nous attend. J'opte pour un rythme approprié, voyant le groupe de devant partir gentiment, avec 2 mecs de mon club qui sont plus forts que moi. Premier passage au double rondin de bois bien négocié! Je les passe sans poser le pied dessus.

km 2 A la fin de la première boucle, je suis aux alentours de la 15ème place. Je prends mon rythme de croisière, en ne reconnaissant personne devant moi. Les mecs que j'ai battu la semaine passée sont tous les 2 derrière en fait, et donc j'avance sans repère.

km 3 Fin de la première moyenne boucle. Devant moi, je reconnais un type que je sais d'un bon niveau, m'ayant battu à ma course de rentrée il y a 9 mois, de près de 2mn sur une distance comparable. ça fait du bien au moral. De +, rapidement, je le dépasse avec un autre camarade de mon club pour porter mon effort et tenter de revenir sur les mecs devant.

km 4 Passage au double rondin de bois, où sur l'un des deux, je pose la seule fois du parcours mon pied dessus. Ce qui me change de décembre dernier, sur quasiment le même parcours où je prenais systématiquement appui dessus, mais qui fait perdre du temps et de l'énergie. J'emmène mon camarade de club, et produit l'effort sur les conseils de mon coach au bord du chemin, qui me dit de ne pas laisser partir un groupe de 3 sur lequel je reviens en fait!

km 5 Fin de la seconde moyenne boucle, et début de la première grande, où j'ai opéré la jonction avec les 3 mecs de devant. J'ai décramponné mon camarade par là-même. Le rythme imposé me convient, et au fil du temps, je sens même que j'ai de quoi accélérer, sentant l'allure à peine assez soutenu, et mon camarade de club remontant sur nous.

km 7 Nous approchons de la fin de l'avant-dernière boucle, et je décide de passer devant notre groupe, et d'imprimer mon train. Encore 2 bons kilomètres, je ne veux pas me griller, mais bien voir mes trajectoires, et accélérer si je me sens. Encore un peu plus d'1km, et j'imprime mon rythme, un seul des concurrents lâchant légèrement prise.

km 8,4 Le tournant! Mon camarade, revenu dans notre sillage, s'est visiblement senti pour accélérer à la faveur d'une portion descendante. Je préférais attendre perso, pour essayer de faire le sprint, car seule la tactique importe en fin de course pour gratter la place qui peut faire la différence au classement par équipes. Les 2 autres suivent, moi pas; n'en ayant pas forcément la force, et préférant en garder encore un peu, après le passage des rondins de bois. Un petit écart se fait, et alors que mon camarade se fait déborder, j'ai encore du retard (2sec) sur les 2 mecs de devant. Je refais mon retard rapidement sur mo camarade qui me dit "vas-y, moi je ne peux pas", mais le mal est fait. Je navigue à 2sec du mec devant moi, alors que l'autre a pris la poudre d'escampette.

arrivée Dernière ligne droite, sous les encouragements, j'essaie d'envoyer avant de m'apercevoir que je ne comble rien.

Résultat Une belle 13ème place, en 31'07" et une moyenne de 17,9km/h. Au vu des résultats des mecs que je devance, et derrière qui je finis, ça me situerait à un peu moins de 33' sur un 10km; épreuve que je compte réaliser début mars afin de tomber mon record perso qui est de 33'37". ça laisse beaucoup d'espoir !!
De +, je ne termine qu'à 28" du meilleur de mon club, qui est au-dessus clairement, mais qui ne me bat pas "tant que ça" [3"/km] dira t-on.

Par équipes, nous échouons à la 2ème place, pour 4 petits points. Bordeaux Athlé 43pts (7ème, 9ème, 13ème, 14ème) contre l'US Talence 39pts (4ème, 8ème, 10ème, 17ème). Mais du coup, j'ai été convaincu de revoir mon programme et d'aller disputer les inter-régionaux de cross à Montauban le 09 février prochain, à la place du Trail de Montanay que j'avais prévu de faire initialement le même week-end.

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=148685 (bas de la page 6)

Impressions Une fois lancé, tu ne peux plus reculer. Des passages difficiles dans la boue, la chaussure dans des flaques, mais avec des pointes, ça ne pénalise en rien, et dégueulasse, tu l'es dès les premiers 50m. Alors c'était une superbe expérience, en + dans des conditions de cross pur et avec une amélioration à la clé + la sensation que je peux aller encore bien plus haut!
un excellent week-end !!

Photos :
http://courir33.net/photos2014/14aquitainecross/album/slides/14begles1826.html
http://courir33.net/photos2014/14aquitainecross/album/slides/14begles1913.html
http://courir33.net/photos2014/14aquitainecross/album/slides/14begles0971.html
http://courir33.net/photos2014/14aquitainecross/album/slides/14begles1072.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 20 Jan - 12:50

Merci pour cet enthousiasme, c'est vraiment rafraichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Routch
Admin
Admin
avatar

Messages : 4268
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 34
Localisation : ch'nord

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 29 Jan - 9:57

voilà ma prochaine performance personnelle (enfin j'aimerai bien)

la n°6
avec la poitrine de la n°1
dans la position de la n°7

http://lebuzz.eurosport.fr/article/les-cheerleaders-les-sexy_a4/1

_________________
L’alcool tue lentement M’en fous je suis pas presse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ente.forumotion.com
majiced

avatar

Messages : 3932
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 61
Localisation : Blagnac

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 29 Jan - 22:39

9-8-6
normal le 8 c'est mon numéro,mais le 9 j'aime son numéro..euh..le notre de 9..avec lui ça sent souvent l'oeuf..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 10 Fév - 17:03

1/2 finale des championnats de France - Montauban

Ce dimanche avait lieu 4 des 8 Inter-Régionaux de cross, dont celui du Sud-Ouest regroupant les régions Aquitaine, Midi-Pyrénées et Limousin.
Suite aux résultats de l'année précédente, fort de la présence parmi les tous meilleurs de nombreux représentants du sud-ouest au niveau individuel et par équipes, nous sommes l'Inter-Région qui avons le plus grand quota d'équipes à qualifier : 5 !
Par ailleurs, pour la qualification au niveau individuel (sénior), ils ont pris 18 personnes, hors qualifiés via leur équipe.

Un vrai meeting où le niveau commence à se densifier, avec beaucoup d'effervescence et du monde affûté. ça change un peu des RDV précédents.

Je ne me suis pas mis de pression sur les épaules. De +, pas bien du tout la veille et ayant mangé trop tôt (suivre les conseils de son coach n'est pas toujours la bonne recette), j'ai peur de manquer de peps. Mais on verra bien.

A savoir. Nous avons parcouru 10km sur l'hippodrome de Montauban, à réaliser 1 petite boucle de 800m, puis 3 grandes boucles d'environ 3km. Sauf qu'un hippodrome, ce n'est pas géant; donc nous avions un parcours avec beaucoup de relances (34 au total), des passages de fossés (9) et des passages boueux à souhait.

14H50 - Départ : on m'avait averti qu'à ce stade de la compétition, les départs sont plus nerveux, plus rapides et qu'il faut savoir gérer ces départs rapides sans pour autant être dans le rouge, ni mal placé. J'ai plutôt bien géré mon départ, bien qu'un peu coincé à la corde sur une 50aine de mètres. J'avais prévu de calquer ma course sur des mecs qui me la mettent légèrement (20sec) sur les épreuves antérieures : à savoir Peloux et Bellec de l'US Talence; et Despert de Bergerac. Je suis exactement dans leur sillage après 400m de course.

km 1 : fin du 1er petit tour, où je navigue aux alentours de la 30ème place, sur 130 participants. Je reste à l'arrière du groupe de mecs pré-cités. Nous faisons les aller-retour, tantôt sur partie plane, tantôt sur un léger dévers, et l'ambiance autour de nous est à peine descriptible par endroits : digne des étapes du Tour de France. J'exagère un poil, mais pas tant que ça. Les accompagnateurs et coach encouragent à fond, et ça donne envie de se faire mal. 1er passage dans la boue, au bout de 2km, je le gère bien. Je prends même les commandes du groupe dans lequel je figurais, et prodigue mon effort. De courte durée! A la régulière, les mecs repassent devant, et je me remets dans leur sillage.

km 3,5 : 2ème passage dans la boue, plus long et plus casse-pattes. Pas très bien repéré avant le départ, ce passage est horrible! De l'eau par flaques, de la boue, et ce sur 200 bons mètres. Quand vous n'arrivez pas à avancer aussi vite que les autres, que vous sentez la boue se mettre sur vos jambes, allourdir votre foulée, ça fait aussi mal au crâne. Je suis toujours derrière le groupe de mecs que j'ai cité, mais je cède mes premiers mètres...

km 5 : à la fin de la première grande boucle, au bout de 4km, j'ai cédé 2sec à ce groupe, mais c'est difficile! Car il y avait quand même un vent sensible; tantôt 3/4 face, tantôt 3/4 de dos. Les parties avec vent de face, quand vous êtes seuls, vous êtes forcément désavantagé, déjà que vous avez été distancé à la régulière. Aussi je perds contact irrémédiablement avec Peloux, qui lui prodigue son effort dans le groupe de devant. Avec les nombreux demi-tours effectués sur la boucle du circuit, ça permet d'un côté de voir où vous en êtes par rapport à la concurrence. Bellec, l'autre gars de Talence, n'est pas si loin devant. Alors je me dis que je peux toujours revenir sur lui, à la faveur de la longueur de la course..

km 7 : fin du 2nd tour, et les écarts grandissent. Je me fais remonter par un mec sur la fin de la boucle, mais sinon, l'ordre est établi! Je garde une allure sereine, en pensant qu'il reste encore + de 3km à se taper. Les encouragements sont toujours aussi fournis, mon coach me dit qu'il ne faut pas que je lâche le groupe de devant (logique), mais je n'arrive pas à revenir.

km 8,5 : pire, sur 50m, je connais une défaillence mentale et physique. Mon allure est proche du ridicule après l'avant-dernier passage dans la boue, où je ressors comme si j'étais HS. Je me reprends assez vite.

km 9 : alors 33ème, un concurrent me remonte. Il me passe, et là, je décide de m'accrocher. Même pas 1km, il faut tout donner : seule la place compte! On s'en fout du temps. Je reste dans les roues 300m, avant d'arriver au dernier passage boueux. Le concurrent choisit la version, je tire tout droit mais dans une partie plus boueuse; alors que j'opte pour le contournement, mais dans une moins grosse mare de boue. Je ressors de là devant lui, et essaie de garder la cadence, car je remonte sur le 32ème.

km 9,6 : à l'entame de la dernière ligne droite de 250m, je dépasse le 32ème avec le gars que j'ai redoublé qui me talonne, et lance mon accélération, progressive pour conserver ma place, et empêcher l'autre mec d'y croire. Quelle est longue cette foutue ligne droite !! Mais je parviens à accélérer l'allure jusqu'à 30-40m de la ligne, où je vois que le gars derrière moi a plafonné un peu avant, donc je finis devant, en décélérant un poil; mais je suis allé au bout de moi-même !

Arrivée : content d'être arrivé! Il me faudra 30" pour récupérer, car vraiment allé au bout de moi-même! 32ème au final, ce qui est une bonne place pour une première à ces championnats.

Classement

Un peu après la course, à l'affichage des résultats, délivrance !!! Bordeaux athlé se classe 5ème équipe du championnat et se qualifie donc pour les championnats de France !! Je fais, comme aux Aquitaine, la 3ème place de mon club (13, 14, 32 et 40) : nous passons aux France de cross pour 10 points par rapport au poursuivant; mais nous manquons la 2ème place par équipes pour... 6 points.
Nous savions que ce serait très serré, et nous en avons la confirmation! Encore une fois derrière Talence notamment, mais il faut voir le bon côté des choses. Y'a du progrès, et on a une belle équipe pour l'année prochaine !!

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=142591&frmepreuve=Cross+Es+Se+Masculins+-+10+120m+SEM

J'ai donc rendez-vous pour les Championnats de France de cross, le 02 mars prochain, au Pontet (84). J'irai avant tout pour me faire plaisir car là, la performance sera toute relative, car me frottant au gratin du cross national. Mais la place est tout de même importante, pour obtenir au moins autant de tickets pour la qualif' que cette année. Donc il faudra se donner, pour la région Aquitaine, l'inter-région S-O, et aussi parce que mes parents viendront pour l'occasion.

P.S : par ailleurs, même si nous n'étions pas passé en équipe, j'aurai obtenu ma qualification en individuelle pour... 2 petites places. Mais je m'en moque, j'y suis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 13 Fév - 7:42

Petites photos du cross du week-end dernier

La team Bordeaux Athlé du cross long avec de gauche à droite (Keving, Guillaume - 14ème, Alexis - 13ème, moi, Matthieu - 40ème, Quentin, Raphaël et Wilfried)


L'une des nombreuses relances du parcours !


Début de course derrière le mec (short rouge, T-shirt vert) que je voulais suivre (Peloux). Configuration de course qui ne durera pas suffisamment longtemps..


Passage de l'une des fosses du parcours ! Même en sautant, appui obligatoire dans la pente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 13 Fév - 8:42

Au lu de ton récit et du temps (moins de 33 min) sur 10120 m, j'étais déjà très impressionné puisqu'il ne s'agit pas d'un parcours seulement plat mais boueux , mais là en constatant effectivement la boue et obstacles de franchissement je prends la mesure de ton exploit. On peut véritablement affirmer que tu n'es plus un amateur ordinaire. Je ne te passe pas de pommade, je sais que tu mérites ses éloges. Continu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 13 Fév - 9:48

Obtenir la qualif' pour les France me fait me rendre compte que je commence à avoir un niveau pas dégueulasse du tout.
Par contre, distance et temps à prendre avec des pincettes en cross !! Là, c'était 10,120km d'annoncé, mais on n'en a réaliser en vrai que 9 et des brouettes. Ce n'est pas fiable!
En même temps, réaliser un cross boueux à 18,5km/h de moyenne, alors que ce n'est même pas ma moyenne sur un 10km route classique, totalement improbable !!

Réponse le 09 mars prochain !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 13 Fév - 9:59

Mon avis ne change pas d'un iota. Tu ne cours pas, tu voles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 24 Fév - 11:44

Samedi 22 février - 5ème et dernière épreuve du Challenge Eugène Vacher 2013/2014 - Foulée de la Saint-Joseph de Saint-Désirat (9,340km)

Ce samedi avait lieu la dernière manche de ce challenge, dont j'occupais la tête assez largement. Une place assurée dans les 30 premiers et c'était gagné. Et malgré un calendrier à venir très chargé, j'espérais malgré tout faire une belle course.
Mi-route, mi-chemin, cette course est assez vallonné, avec peu de passages réellement plat. Un peu avant la mi-course, une montée sèche nous fait prendre des escaliers, soit en herbe soit en pierre, qui nous fait atteindre les hauts du village.

Sous un soleil à peine voilé, nous sommes quasiment 280 coureurs à prendre le départ, avec des pointures présentes : 2 anciens triathlètes, tout juste retraités, et qui valent un peu moins de 31' sur 10km : autant dire des mecs qui me mettent 2' sur ce genre d'épreuve. Aussi présent, le vainqueur de la course de mon bled [Largeois] en novembre dernier, qui m'avait mis quasiment la minute et dont j'espérais finir plus proche ce jour.

Départ - 15H05
Je démarre comme souvent fort pour me poster en tête, puis je me laisse rapidement déborder pour laisser les favoris prendre les commandes. Je me mets dans la foulée de 2 mecs qui chassent le leader virtuel, qui a pris 2-3 foulées d'avance, sur une portion style cross, plate mais boueuse.

km 1
L'ordre est quasiment déjà établi. Le rythme de course est assez élevée, et je fais en sorte de m'accrocher du mieux que je peux. Le 2nd favori commence à faire son effort, et navigue à 3sec du leader. Juste derrière, Largeois me fait forte impression et me devance de 4-5sec au 2ème km. Un mec me dépasse dans le vieux village, et fait l'effort pour tenter de revenir sur Largeois.

km 3 et 4
Je suis étonnamment peu en forme. Je sais par ailleurs que la petite côte est un moment crucial de la course, alors je laisse le 3 et 4ème prendre la poudre d'escampette, alors que derrière moi, c'est le désert. Nous rattrapons la route km3,5 qui nous amène au pied de la grimpette, km4,2.

km 5 et 6
Au bas de la grimpette, j'emmène bon train et navigue à 9-10sec des 3 et 4ème. Le début de la montée se passe bien, j'ai un bon rythme et semble revenir très légèrement sur les 2 hommes de devant. Mais rapidement, je fatigue. Le souffle ne suit pas, les jambes ne répondent pas comme je le voudrais. Bien que courte, je marche à 2 reprises dans la petite grimpette, avant de ressortir en haut sans rythme, sans capacité de relance. Je vais mettre 1 bon km à me remettre dans un tempo convenable.
Devant, je vois la tête de course et les mecs devant moi irrémédiablement me lâcher, alors que dans la tête, je peine à suivre.

km 7
Nous rattrapons la route et descendons à tombeau ouvert. Je ne vois presque pas les mecs qui me précèdent alors que derrière, y'a personne. Je réfléchis à ce qui m'attend les semaines à venir (France de cross + un 10km test) et comme seul la place importe, j'essaie de me raisonner et d'éviter de courir au maximum de mes possibilités. Les 2 derniers km, nous reprenons la route déjà prise lors de la premièe boucle.

km 8-9 - arrivée
Pour les 600 derniers mètres, j'essaie de reprendre du rythme sur le plat, alors que se profil l'arrivée, qu'il y a du monde sur le bord de la route, dont mon padre et un couple d'amis. Je coupe la ligne en 33'01" à la 5ème place, à 1'36" de la tête de course - 55sec de Largeois finalement bien 3ème - et assurant ma victoire dans le challenge !

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=144300

Bilan
Un sentiment mitigé entre un résultat en peu en-deçà de ce que j'espérais, et en même temps un résultat conforme à mon niveau (vu les résultats des autres concurrents).
La charge de travail que je m'impose en ce moment fait que je dois m'astreindre à savoir mettre le frein à main, notamment sur mes footing entre séance spécifique, ce que j'ai du mal à faire en ce moment, créant une fatigue supplémentaire. Je compte bien rectifier le tir dès auj!
La bonne nouvelle, c'est que niveau poids, je commence à décoller un peu : sous les 68kg, alors que ça fait un moment que ça ne m'était pas arrivé. De +, je me sens plus facile dans ma foulée, et plus performant malgré tout. De bonne augure !

Week-end prochain : les championnats de France de cross au Pontet, où l'objectif sera de rentrer, si possible, dans les 200 premiers ! Etant mon 1er championnat du genre, l'objectif avant tout sera de prendre de l'expérience pour les années futures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2474
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 24 Fév - 12:43

Salut Gwen,
Dis moi j'en profite pour te poser une question. A partir de quand doit on moins forcer à l'entraînement pour préserver de la fraîcheur en course?
Je veux dire par là, une fois que l'on a atteint notre pic de forme (physiologiquement parlant) et que l'on ne peut pas faire mieux car la nature est ainsi faite, doit on continuer à se borner à des entraînements fréquents et intensifs toutes les semaines?

Je me pose cette question non seulement parce que tu évoques ce problème (frein à main), mais aussi parce que récemment j'ai fait un trail boueux de 27 km (+ de 1000 m de D+). A l'issue de cette course et malgré l'entraînement, mon résultat est assez décevant je trouve (à 50 min du premier). Je précise que je n'y suis pas allé pour le chrono, mais tout de même ça fait cher à l'arrivée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5447
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 24 Fév - 13:44

Fais-nous un peu le récit de tes courses !! Wink

Disons que suivant l'objectif poursuivi, il faut se programmer entre 8 et 16 voire 18 semaines de préparation, avec une progression faite pour être au top le jour J sachant :
- qu'un pic de forme dure au mieux 3 semaines
- qu'à part quelques exceptions ou personnes qui ne connaît pas de blessure et est ultra rigoureux, nous pouvons connaître chaque année 2 pics de forme; 3 pour les exceptions
- que les courses intermédiaires doivent servir à la préparation, eh non à la performance intrinsèque

Lorsque tu as d'autres courses au programme, ce qu'il faut, c'est savoir ralentir et/ou couper au bon moment en effet. Par rapport à ton objectif principal :
- si c'est un 10km, il faut éviter de faire de séance spécifique passé le 4ème jour avant l'épreuve
- si c'est un semi-marathon ou équivalent, éviter une séance passé 5 à 8j avant l'épreuve
- si c'est un trail de 40km, marathon ou davantage, éviter les séances 8 à 11 jours avant l'épreuve

Pour "patienter", les footing ne te feront pas régresser. C'est par ces séances-là que tu gardes malgré tout le rythme, et que tu en profites pour "faire du jus". C'est même essentiel !!

Je suis moi-même loin d'être parfait dans ma programmation et ma rigueur, mais je m'améliore avec le temps, et je fais en sorte de gommer ce que je fais mal ! Là par exemple, je sais que je donne un peu trop, donc je compte calmer le jeu alors que 2 compétitions importantes se profilent en 15 jours de temps.

Sinon, post-objectif (perso, c'est le 13/04, le trail de Buis-les-Baronnies), je compte faire 7-8 jours vraiment au ralenti pour récupérer pleinement (3 footing max, et à allure tranquille) avant de repartir à l'entraînement 8-9j plus tard !
Idem mi-juillet, voire 10-12j. Puis je ferai une vraie pause à la fin de l'automne prochain (15 jours).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: perfomance personnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
perfomance personnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 38 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» NOSTALGIE PERSONNELLE
» Poésie : personnelle ou universelle ?
» Opinion personnelle
» Recette personnelle
» Ma fiche personnelle ( enfin presque ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSE :: l'agora :: foot-
Sauter vers: