TSE

tse
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 perfomance personnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 26 Juin - 12:15

OK. Bon ben y'a pas de raison. ça va tomber tout ça !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 30 Juin - 12:24

Coucou la compagnie,

7ème manche du TTN court 2014 - Sur les Traces du Loups - 32km - D+ = 6-700m

3 semaines après le 32km d'Ambazac, où est-ce que j'en suis physiquement parlant ? Est-ce que j'ai bien géré mon temps et mon entraînement entre les 2 courses : est-ce que ça va répondre comme je le veux ??
En ce samedi 28 juin où je fais la route vers La-Ville-aux-Clercs (41 - Loire-et-Cher), je me sens bien et motivé à aller chercher un nouveau top 10, voire mieux suivants les circonstances. 5H de route, une pause au Buffalo Grill de Vendôme, et me voilà sur le lieu de la course, 3H avant le départ. Une marge très conséquente pour prendre le pouls du jour, la course, l'ambiance...
Temps nuageux et menaçant : l'organisateur nous annonce qu'il fait toujours une belle éclaircie dans la journée.... Moi j'ai vu qu'on nous annonçait de la pluie non stop. Le 2ème scénario s'avérera être le bon !

16H40
Echauffement très léger (10') avec mon coach - présent à la course malgré une incertitude quant à sa participation dû à des douleurs lancinantes dans le mollet. Aussi présent un de ses fils, et 2 autres collègues. En jeu pour eux : finir la course afin de décrocher la qualif' pour les championnats de France de trail de fin septembre, que l'on monte une équipe la plus compétitive possible !!

17H30
Après avoir attendu 15' sur la ligne de départ, petite animation d'avant-course (danse), parfaite pour réchauffer un poil les muscles. Annoncés en favoris : Holzerny (qui ne devait pas courir normalement) et Rouger (dans le top 10 l'an dernier). Moreau, le vainqueur 3 semaines auparavant de la précédente épreuve du challenge ne prend finalement le départ que du 17km, donné en même temps.

17H34
Et c'est parti !! Départ en première ligne pour ma part, je me cale rapidement dans les roues des premiers (Moreau, Baala - le frère de Mehdi, traileur). ça part assez vite, mais raisonnablement. La partie roulante du début me convient mieux. C'est pourquoi hormis Baala( même jambes interminables que son frère) est le seul mec du 32km qui me précède.

km2
Après un peu plus d'1km de course, je me retrouve à courir avec holzerny, avec qui on échange un peu. Forcément, il veut savoir qui je suis. Je lui répond et lui pose la même question. Je me trouve un peu penaud quand il me donne son nom, étant lui une tête connue du peloton !  Rolling Eyes 
Petit obstacle sympa du parcours : des bottes de paille assez hautes (1,40m environ) sont disposées sur toute la largeur du chemin. Obligé de les franchir du mieux possible... Et surprise, c'est moi qui m'en sors le mieux. Du coup, je prends quelques longueurs d'avance et poursuis mon effort.

km 4-5
Je reprends et dépasse Baala, et continue mon bonhomme de chemin seul en tête du 33km, mais derrière 3 concurrents du 17km dont Moreau et son poursuivant, partis très vite !
Le parcours est plutôt roulant, pas de passage vraiment technique ou légers. Mon coach m'avait dit de "rester dans les roues, puis d'aviser" car seule la place compte au challenge, pas le temps. Mais bon, je fonctionne aux sensations.
La pluie est rapidement arrivée... et ne nous lâchera pas jusqu'à l'arrivée... Et même la fin de la soirée !

km 7,2 - tournant
Je gère bien mon effort, n'étant pas emprunté tout en ayant une marge de 15-20sec sur mes poursuivants. Le plus dur commence au km7 où nos parcours diffèrent avec le 17 et où je devrais faire "ma course". Après avoir rattrapé puis largué le 3ème du 17km, je fonds et reste jusqu'à la bifurcation avec le futur 2nd du 17km. Embranchement bien visible, je me retourne : toujours 20sec de marge à ce moment-là.

Piste large, une petite marge d'avance, j'en profite pour penser à la suite du programme et donc à me ravitailler ! Il faut garder cette lucidité c'est important. Mais je vais manquer un peu de cette "lucidité" pour voir la bifurcation 100-150m plus loin. J'avance, arrive à un croisement et.... Pas/Plus de rubalise !! Eh merde. Je m'arrête, les 4 poursuivants arrivant à ma hauteur, tout aussi penauds. WTF ???
Seule logique : on a loupé un embranchement auparavant, et il ne nous reste plus qu'à faire demi-tour... On s'exécute, et voyons notre erreur... Grossière ! Il faisait sombre et l'idée de me ravitaille était bonne, mais j'ai loupé un embranchement visible, malgré l'absence de bénévole.

Résultat : nous voyons que des concurrents ont eu le temps de passer, car nous avons perdu (je pense) environ 2'30"/3' dans l'affaire. Je vérifierai ça à ma montre ce soir !

Holzerny prend la chasse à son compte. Je me mets dans sa foulée. Nous rattrapons un premier concurrent, dans une partie un peu technique, où les appuis sont mauvais. Je décide d'accélérer pour passer devant et voir où je vais.

km 9,3
J'emmène le groupe de chasse à allure respectable, jusqu'à l'attaque très franche du futur vainqueur du trail : Guillard ! Une attaque à laquelle je ne veux pas répondre, car n'étant pas "mon rôle", surtout que je ne suis pas censé suivre les meilleurs.
Holzerny mettra 150-200m mais répondra à l'attaque, puis dans un 3ème temps, Samir Baala. De mon côté, je continue à mon rythme, alors qu'il pleut à verses et que le sol devient un peu plus boueux. Je demeure pas loin des hommes forts, ne "craquant" pas.

km 11 à 14
2ème ravito. Je prends de quoi boire vite fait en n'arrêtant pas de courir. Un peu plus loin, Ramet me dépasse et prend quelques longueurs d'avance. Il se trouve qu'au final, je vais faire + d'une dizaine de km avec lui, enfin naviguant à 10-15sec au max. dès qu'une ligne droite se dresse, nous apercevons les 3 favoris + des mecs qui nous ont dépassé, à la faveur de notre erreur.

km 15 à 20
Toujours la même configuration de course. On rattrape avec Ramet un coureur. On se cale vite fait dans l'allure, puis le dépassons et continuons notre route. Oscillation entre parties techniques où il convient de faire attention aux appuis, tout en en mettant suffisamment pour rester rapide; et zones un peu plus larges, moins techniques, où il faut reprendre une allure rapide !

km 21 à 24
Nous sommes trempés. Le temps nous aura gâté sur cette course !! Je recolle progressivement à Ramet, et me met dans son allure. Passages réguliers d'un pan de fossé à un autre : les sauts sont autant de pièges et de difficultés physiques à passer, qui laisseront des traces sur le long terme. Nous rattrapons le 4ème de l'épreuve ! (je ne le savais pas à ce moment-là) On se cale dans sa roue, à un rythme nettement moindre pendant peut-être un bon kilomètre. Nous rattrapons une partie du parcours du 17km, et doublons les derniers. Au bout d'un moment, Ramet et moi passons, sans vraiment accélérer. Je pense déjà tactique et me dis qu'il me faut finir devant ce gars !
Dernier ravito !! Ramet se fait ravitailler par une connaissance [normalement interdit !!!]. alors que le rythme était moins soutenu depuis 2km, je me dis que c'est maintenant ou jamais qu'il me faut accélérer !

km 25 à 28
J'accélère sensiblement l'allure, sans poser une mine non plus. Au train ! Je mets donc du temps à le décrocher véritablement, mais j'y parviens. Car je ne relâche quasiment pas l'effort !! Vers le km20, j'ai eu le malheur (mal géré) de perdre mon bidon de produit énergétique, en le rangeant mal dans son encoche. Donc je me dis qu'il faut y aller, et ne pas calculer.
1km à peine après mon attaque, je sens et m'aperçois que mon lacet droit est défait. Décidément... Tant pis. Je ne peux pas m'arrêter, prendre le risque de me couper les jambes et ne pas arriver à repartir dans le rythme. Je poursuis donc mon effort alors que je me sens encore d'attaque, ayant une allure assez vive.

km 28 à 30
J'avance toujours à allure soutenue, et en doublant certaines personnes du 17km, me confirment que je suis 4ème ! Je suis déjà aux anges... Un premier top 5 ? Et pourquoi pas ?
km 29 environ... Et qui je perçois devant ?? Baala ! Il est clairement bien moins efficace que moi sur cette ultime partie technique du parcours, et c'est sans trop de difficulté, même si je m'emploie, que je le rattrape et me met dans sa foulée ! Trop difficile de le dépasser pendant 2 à 300m, je prends mon mal en patience.
Il choisit une trajectoire compliquée à un endroit, je prends ma chance et... Baaaam !! Je chute sur un appui foireux, et m'encastre le tibia droit contre une souche d'arbuste. Aïe ! ça fait bobo, mais rien de cassé. Le principal est que je suis passé devant. Malheureusement pour moi, la partie technique est presque terminée, et nous allons rejoindre les 2 derniers kilomètres, roulants, à mon désavantage face à lui !

km 31-32
Sans même produire une vraie attaque, juste au train, il reprend la poudre d'escampette. J'essaie de lutter avec mes armes, voyant qu'il se retourne régulièrement comme s'il était à fond et pas sûr de tenir le coup. Mais il est bien trop fort ! Je ne relâche mon effort que les 200 derniers mètres, pour une arrivée sous la pluie, toujours.
Je passe la ligne 4ème, à 25" du podium !! Avec une pointe de regret d'emblée, repensant aux 20" que je gâche au 7ème km, lors de mon erreur de tracès.

Bilan
Je termine en 2H09'24" au final, à 3' du vainqueur Guillard, et à 2'30" d'Holzerny, 2 références du trail !! Je ne perds ce temps-là que sur 22km, soit 7"/km, beaucoup... Et tellement peu à la fois ! C'est tout bon pour moi, je vais engranger les points pour le classement du TTN court, devant intégrer aisément le top 15 à l'arrivée de cette étape. Classement à venir !
Une semaine tranquille à venir avec Espelette en point d'orgue de ma 1ère partie de saison ?? Pour le plaisir, à voir. Puis 15j complet de coupure ensuite... en espérant repartir frais dans la tête et dans les jambes à partir du 21 juillet !

http://www.topchrono.biz/fiche-resultat-evenement.php?idc=8016

Mon coach et son fils finiront en 2H53', 122 et 123ème; Un collègue (Courade) terminant 137ème en 2H55'; et le dernier - Dardaud - 188ème en 3H02'. L'essentiel pour eux étant de décrocher leur qualif' pour les France et de ne pas finir blessés.

Vivement la suite Exclamation Exclamation Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 11:18

Pour valider une première partie de saison réussie, et une première année en club qui l'est tout autant, j'ai été faire une petite course - nouvellement créée - juste à côté de Bordeaux ce samedi.

La Cadaujacaise - 15km pour sa version longue; 9km pour la version courte - a regroupé près de 350 traileurs amateurs pour la plupart sur l'ensemble des courses, les inscriptions étant limitées à 400.

Sur ma course, quelques favoris étaient annoncés : Bahla Sadek, venu pour honorer la course (1/2-marathon en 2012 en 1H05'30" environ; marathon en 2H29')... Je me suis dit qu'une 2ème place serait très bien. Mais finalement...

Course à 18H15, sous le soleil et une chaleur notable. Je prends les devants les 3 premiers kilomètres, emmenant dans mon sillage d'abord 4 athlètes... Puis plus que 2, avec Bahla et Julien Barat, un bon jeune du coin (24 ans, demi-fond sur piste). Au bout de 3km, je laisse passer les 2 gars pour me mettre dans leur sillage, ne voulant pas me faire griller; surtout que Bahla apparaît comme favori. Barat fait le tempo, irrégulier, oscillant entre rythme assez soutenu, et moments où on se regarde et où perso je récupère.
Le faux rythme, c'est dur à avaler. J'ai du mal avec les changements de rythme, chose que je dois travailler. Mais je suis tranquille sur cette course !

Le top 3 assuré, venu pour la plaisir, je me dis que je vais la jouer tactique, attendre puis attaquer si j'en ai l'envie et au moment opportun.

km 9, nous sommes toujours tous les 3, et nous rattaquons une partie en prairie. Je reprends les devants seulement pour imprimer un tempo un peu moins "mou" que celui que nous avons par moments. Je vois que Barat perd 2-3 longueurs ? Bluff ou pas ?? Pour m'en convaincre, j'hausse immédiatement le rythme pour tester mes 2 compagnons de route. Gros écart fait avec Barat... Nous ne sommes plus que 2 en tête !
Bahla me relaie et nous allons rester dans cette configuration jusqu'au bout.

km 13, je me fais arracher mes lunettes de soleil - posées sur ma tête - par une branche que je prends sur la gueule. Je m'arrête pour les ramasser, ce qui m'aura servi à rien car un verre s'est détaché - mais le gars qui m'accompagne n'en profite pas. Gentillesse ! Faut dire qu'on est là pour se faire plaisir + qu'autre chose. Il accélère le rythme sur 3-400m un peu plus loin; je tente ma chance également un peu après... Rien à faire. Nous sommes d'un niveau à peu près équivalent.

Je savais que le 1er prendrait 100€, le deuxième 80€. Avec une inscription à 13€ et étant une course pour le plaisir, je propose à 200m du terme à mon compagnon de terminer ensemble, tout en le laissant gagner.
Nous franchissons ainsi la ligne ensemble, restant un poil en retrait, mais satisfait d'avoir pris du plaisir !

Il faut savoir être gentleman aussi. ça peut toujours servir pour une autre fois, ou pour avoir une bonne réputation aussi! Wink

Désormais, place à 15j de repos total bien mérité Exclamation Exclamation

- Reprise de l'entraînement en douceur le 21/07 prochain.
- Première course de mise en jambes : le 23/08 à Capian, un trail de 21km.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2469
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 13:54

Salut,
et bien Ange blanc, tu laisses gagner  affraid affraid  Suspect  Suspect .
Dis plutôt que tu te sentais pas le battre ce jour là non ?
Et puis la réputation, c'est pour les "people",  pour les gens qui n'ont rien à dire et à faire et qui causent quand même. Toi tu es un athlète. Quand on est un sportif comme toi, on ne laisse pas gagner si on peut, on gagne et puis c'est tout. Si on peut pas, c'est pas grave. Mais laisser gagner quelqu'un, la belle blague.
Cela n'empêche pas de serrer la main de l'adversaire après ou avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 14:20

Oui... Et non. Au sprint, je ne sais pas si j'aurai pu me le taper, j'avoue. Je ne dis pas que j'étais supérieur. D'ailleurs, ses 2 accélérations m'ont fait mal, même si je n'ai pas été décroché.
Mais honnêtement, je m'en foutais royal de gagner ou non. L'objectif était de me faire plaisir, prendre un peu de blé ne nous cachons pas, et si je pouvais la gagner "à la pédale", me le permettre. Quand on fait une course ensemble de bout en bout, sans enjeu majeur (contrairement à mes 2 dernières courses, où seule la place compte !!), je trouve + sympa de montrer cette image-là.

Mal m'en a peut-être pris. Mais samedi, j'étais dans cet état d'esprit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2469
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 14:36

"je trouve + sympa de montrer cette image-là."

Des gars comme Poulidor ont une belle image, c'est sûr.  Anquetil, Merckx, avec des palmarès plus étoffés ont une moins bonne image comme tu dis. C'est certainement bien français d'aimer les gens qui perdent, mais en attendant c'est pas eux qui se soucieront et rempliront ton assiette ou payer tes impôts à ta place que tu gagnes ou que tu perdes.
Mais toujours pareil, cela n'empêche en aucun cas le respect et la politesse qui font partie des incontournables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno



Messages : 1480
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 31
Localisation : paris

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 14:45

Tu aurais pu gagner ou non. mais surtout tu aurais pu savoir si tu pouvais accélérer et voir si il bluffait ou pas.

Ton adversaire n'a même pas à eu à réfléchir. Tu l'as laissé gagné...
C'est dommage. Il aurait peut être préféré un sprint et surtout le public qui se déplace pour voir un sprint et des gens à bout de force.

La prochaine fois bat le pour nous! Wink

Surtout qu'à mon avis il ne va pas te laisser gagner la prochaine fois...

En tout cas félicitations pour cette année!! que l'année prochaine soit encore meilleur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 7 Juil - 14:47

Je ne lui laisserai pas sa chance la prochaine fois !! Promis Wink
Je n'avais pas vu la fin de course sous cet angle... Mais c'est vrai que c'est toujours + sympa d'ajouter une course à son "palmarès"...
Bref.

Thibal, Batistou, je me languis de votre récit de l'Ardennes Mega Trail et du Roc-la-Tour maintenant que les résultats son tombés et que... Vous avez grave amélioré votre marque en 1 an !! Aussi bien en terme de place que de temps !

Résultats
Thibal = 82ème/152 classés à l'AMT (93km), avec une grosse centaine d'abandons
Batistou = 32ème/312 classés au RLT, avec une cinquantaine d'abandons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 8 Juil - 10:24

Grâce à mes bonnes perf' du mois de juin, je remonte à la 11ème place du classement national du TTN Court 2014. Une bonne chose avant d'enchaîner l'ultime RDV de la mi-septembre, puis les championnats de France fin septembre !
Je peux au minimum viser un top 8 final, voire un top 5 suivant les résultats de mes adversaires, et leur présence ou non à ces courses.

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmpostback=true&frmbase=coupe&frmmode=1&frmespace=0&frmsaison=2014&frmepreuve=Troph%C3%A9e+TTN+-+Trail+Court&frmsexe=M&frmnom=&frmlicence=&frmligue=&frmdepartement=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thibal

avatar

Messages : 2936
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 29
Localisation : Dans la forêt

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 8 Juil - 14:49

salut la troupe Smile
Comme l'a dit Gwen, avec Tistou, nous avons disputé un trail dans les Ardennes le 28 juin, Tistou la version 55 km et moi la version 93km.
Je laisse à Tistou le résumé de sa belle performance king

Pour ma part c est la 3eme fois que je participe à l'Ardenne Méga Trail (88km en un tout petit peu plus de 19h en 2012 et abandon en 2013 à 8 km de l'arrivée suite à une cheville qui a lâché alors que j étais sur un temps de 17h30-18h)

Cette année grosse nouveauté, le parcours est rallongé de 5 km passant de 88 km à 93 km avec 3 cotes en plus (dénivelé + 4800 m). L'objectif est de partir bcp plus lentement que les autres années pour courir le + longtemps possible, et éviter de se flinguer les muscles et articulation.
Sur la ligne de départ, je me met environ à la 100 ème place pour ne pas perdre de temps dans les bouchons dans la 1 ère cote au bout de 1 km.

Le terrain est sec et poussiéreux, il n'a pas plu depuis un mois environ. Je double par hasard au km3 une connaissance qui fini l AMT en 2013 en 16h30 et qui a l'intension de le finir cette année en 16 h (je me suis fixé comme objectif 17h30). Je suis donc parti trop vite et reste avec lui pour me "ralentir".
Stratégie payante puisque nous faisons les 30 premiers km à une bonne allure sans se faire mal ni taper dans les réserves.

Gros changement au km 42, il commence à pleuvoir et la température fléchie.
Mon compagnon d’aventure maintien facilement le rythme imprimé depuis le début, alors que pour ma part, je commence à sentir les pulsations monter petit à petit. Je décide donc de le laisser partir, et de ralentir un peu mais en continuant à allure footing. Le terrain commence à être glissant et je suis rapidement trempé jusqu aux os, mais pour le moment ça ne gène pas, je cours et j ai chaud.

Km 50, ravitaillement, point psychologique, je n ai jamais réussi à passer ce point en bonne condition (en 2012 je n arrivais plus à courir et je m'étais fais mal à un genou, en 2013 je ne courrai plus, j avais des grosses contractures aux jambes, comme des bouts de bois!). Cette année, j arrive au ravitaillement en courant avec une tout petite douleur à la cuisse. Gros coup de boust au moral, il est 14 h, j ai une heure d'avance par rapport à l'année dernière, j arrive sur une partie plus "roulante", et le moral est au beau fixe, et quand la tête va, les jambes vont!

Niveau changement au km 70, il est 17h, après "la partie roulante" et avant la partie finale bcp plus escarpée, la pluie redouble et je commence à ressentir le froid, je suis trempé, et mes pieds sont tout ramolie, je ressent plusieurs ampoules. Je met mon k-way et ne ressent plus le froid mais le moral en prend un coup, il plus depuis 6h non stop et ça redouble d'intensité, j ai mal musculairement, mais je peu encore courir mais difficilement en raison de l'état des pieds!

km 75 environ, c est fini, je ne peu plus courir et décide de tout finir en marchant. Presque personne me double (4 au plus), j en déduis que tout le monde marche à notre niveau!

km 88, il s’arrête en fin de pleuvoir mais mes pieds me font mal et les descentes sont laborieuses mais je passe les derniers km avec un belge, du coup le temps passe vite et je fini la course en un peu plus de 17 h, grosse satisfaction tant dans le chrono que d avoir braver des conditions difficile sur un parcours rendu bcp plus dur qu il ne l est deja.

Maintenant place à l'Ice Trail Tarentaise 65km avec 5000m de dénivelé + ce dimanche soit 15 jours après l'AMT ... mais la récupération est bonne je suis déjà en pleine possession de mes moyens (muscles ok, pieds ok, et moral ok Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 4 Aoû - 11:48

Coucou la compagnie,
J'espère que tout le monde se porte bien, et continue de pratiquer sans relâche sa pratique après une pause méritée pour chacun en ce début d'été !

Thibal, un petit résumé de l'Ice Trail ? Tistou, tu as disputé une autre course début juillet j'ai vu, pas trop eu mal aux jambes ? Tu en es où Lolo ?

Pour ma part, après une coupure nécessaire et respectée de 15j début juillet, j'ai repris depuis le 21 juillet. Malheureusement, dès la première sortie, des sensations moyennes au niveau du mollet droit, j'ai entretenu la chose car peu douloureux, et hier, je n'ai pas pu faire mon jogging car la douleur était prenante !
Suspicion de contracture ou d'élongation : rien de grave donc, mais je vais prendre du retard dans ma préparation des France + Millau, alors que la reprise était déjà difficile niveau motivation, même si la forme était revenu assez vite (bonne séance mercredi dernier). En attente d'un diagnostic de ma soeur kiné ce soir. Mais j'espère être opérationnel dès la fin de semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 15 Sep - 16:25

8ème et dernière manche du TTN court 2013/2014 - Infernal Trail des Vosges (33,7km - D+=1100m)

Après un été et une reprise perturbés par une élongation au mollet droit, j'ai pu reprendre pendant 3 semaines la course à pied en mixant avec du vélo et de la natation, dont une semaine passée en altitude à Font Romeu, faute d'être parti en vacances.
Même si j'étais à court de forme, la semaine en altitude m'avait fait le plus grand bien, et j'étais revenu motivé à l'entraînement cette semaine, pour une première séance avec les collègues.
Mais comme tout était bien trop beau, un simple footing jeudi m'occasionnait une douleur assez notable au niveau du tibia inférieur : début de tendinite ? De périostite ? Autre ? En tout cas, j'ai glacé, appliqué une solution miracle et avalé quelques anti-inflammatoire pour être le plus opérationnel possible ce week-end.
Samedi, 9H de route pour faire Bordeaux-Epinal. Une arrivée vers 18H30, le temps de faire un petit footing de 25mn afin de voir ce que le tibia racontait. Une légère douleur de bout en bout, mais supportable. Petite nuit à l'ibis budget puis on y va.

Dimanche 08H45
Après avoir récupéré mon dossard et avoir discuté avec un gars que je retrouve sur la majeure partie de mes courses (il court quasi tous les w-e le fou), je pars m'échauffer. Allure lente, sur un sol meuble, ça a l'air d'aller même si je sais que le mal est là.
09H28 - départ
Presque pris par surprise, un coup de pétard retenti et nous prenons le départ de la course. 30km initiaux qui doivent en compter 3 de + suite à un petit détour de l'organisation, et 100m de D+ à rajouter aussi. 2 favoris : Guillard (un des 2 favoris pour la victoire dans ce challenge; et Martinez, un mec du coin qui connaît les lieux comme sa poche). Perso, personne ne m'attend comme d'hab et ça me va très bien comme ça. Un top 10 pour cette course de reprise m'allant très bien.
Puce au dos du dossard, une avancée pour le bien-être du coureur, et permettant à nos proches de suivre la course "en live" ! Je n'avais pas fais gaffe de base, mais du coup, j'ai pu l'apercevoir à l'arrivée que ma soeur et mes parents avaient pu connaître mon résultat et mon avancée avant même que je ne leur en fasse part.
Départ prudent. Dans ma tête, je sais que la longueur de la course va être ma principale difficulté, ayant peu de bornes au compteur cet été. Je me retrouve cela étant à la sortie du bled dans le groupe de tête où figure une bonne dizaine de concurrents...
km 2
L'entame de course est le plus difficile de l'épreuve. On monte 2 côtes assez sèches aux km 2-3 et 6-8. Dès les premières pentes, je me laisse décrocher irrémédiablement par les meilleurs. 4 devant, 4 autres dans un second groupe, et moi encore derrière. La pente abrupte envoie les cardio direct dans le rouge, et tout le monde doit marcher à de nombreux passages. Alors que c'est en temps normal mon point fort, je me vois bien moins performant dans ces pentes ascendantes, alors qu'en descente, je fais à peu près jeu égal, et sur les portions planes, je suis plutôt pas mal !
km 5
Premier loupé de l'organisation ! A un carrefour où l'on semble devoir faire demi-tour, je rattrape la tête de course qui ne sait pas par où aller. Des concurrents arrivent d'ailleurs par le haut, alors que le bon parcours est celui que l'on a emprunté. Gros meli-melo. Finalement, au bout de 30sec, nous partons dans la bonne direction, sur du plat alors que se profile la 2ème côte du parcours. J'en profite pour suivre de derrière la poursuite de l'épreuve.
km 6,5 à 12
Deuxième côte, la plus longue ! Le groupe de 4 à l'avant est reparti, Guillard semblant prendre le dessus sur les autres. Derrière, à nouveau 3 bonhommes partis en contre, pendant que je suis 9ème, quelques mètres derrière un concurrent que je pense non français, pour avoir échangé qqes mots avec lui. Je le rattrape dans une partie en faux plat descendant et nous ferons quelques kilomètres ensemble, alors que devant nous, plus personne.
km 13 à 16
Je passe le 1er intermédiaire en 9ème position, dans la foulée de mon camarade de jeu. Peu de parties vraiment techniques, juste des petites descentes assez assassines, et dangereuses pour les articulations, que je négocie avec prudence. Au passage au 1er intermédiaire, le 10ème (Maldonado, le gars que je vois à toutes ces épreuves) est sur nos talons, mais nous reprenons rapidement la poudre d'escampette, suite à une erreur de tracé de sa part ? [Ce qu'il m'a dit à l'arrivée]
J'en profite à ce moment-là en tout cas pour passer devant mon compère et imprimer mon rythme, alors que ma douleur tibiale se réveille. Cela étant, je vois que je tiens pas mal la distance et essaie donc de reprendre une foulée un peu plus dynamique!
km 17 à 19
Assez peu de temps après, au travers des concurrents du 72km, je rattrape le 7ème de mon épreuve. Au train, à la faveur de parties en bon faux plat notamment montant. Une fois rejoint, celui-ci m'incite à passer, et je lui dis que je suis déjà bien content de l'avoir remonté alors que ma douleur commence à augmenter. Celui-ci me parle de sa difficulté à tenir le rythme, car il vient de passer une très courte nuit en partie à l'hôpital en raison de soucis qu'a sa femme : eh oui, on se raconte pas mal de choses en courant ! lol. Il me dit aussi que les 5 et 6ème sont juste devants. Je ne les vois pas, mais je le crois sur parole
Alors que la route s'élève de nouveau, je passe devant et accélère le rythme, l'emmenant dans mon sillage. Rapidement, en effet, 150m devant moi, je reconnais les maillots de 2 mecs qui étaient partis dans le groupe de contre. Je reviens rapidement sur eux, la différence d'allure étant notable. Petit mot d'encouragement en passant à côté d'eux, et je poursuis ma route 100m...
km 19 à 25
A peine doublés, nous bifurquons à 180° à droite pour... se retrouver dans un cours d'eau. Passage de 20m environ avec de l'eau jusqu'en dessous des genoux. Je manque 2 fois de me caraméliser la gueule, y compris dans le raidillon pentu qui s'en suit, avec mes godasses trempées. ça freine mon avancée, mes ardeurs, mais ça me fait temporairement du bien au niveau du tibia endolori.
Pendant 1 bon km, j'emmène une allure qui permet à mes concurrents de rester dans mon sillage, avant que je ne ré-accélère sensiblement et me retrouve seul à la 5ème place. Inespéré après quelques km de course, vu ma peine dans les parties ascendantes, je ne m'attends cependant plus à retrouver qui que ce soit devant, car le groupe de 4 était parti sur des bases bien plus élevées. a partir de ce moment-là, je me mets en tête qu'il me faut assurer la 5ème place. En effet, au classement du TTN et de ses épreuves, seule la place compte et non le temps.
km 26 à 31
J'ai couru avec un camelbak alors qu'en temps normal, je cours avec une sacoche en bandouillère. De fait, je n'ai pas accès à mon ravitaillement solide. Je n'ai donc fait que boire de l'eau en sautant les 2 ravitaillements le long du parcours, et en ne défaisant mon paquetage qu'une fois, pour avaler quelques gorgées de boisson énergétique, au 27ème km, alors que je sentais que je commençais à peiner musculairement. De longues traces propres en faux plat, quelques passages légèrement en descente et nous approchons de la fin. Je n'ai personne derrière moi mais essaie de ne pas trop marquer le pas, pour éviter le retour d'un concurrent.
km 31 à 33,73
Partie finale descendante. Malgré la douleur toujours tenace et présente, je conserve un rythme suffisant sur une descente où alterne les revêtements (pierreux dans un petit ruisseau; herbeux, gravilloneux; puis du bitûme en partie dans le village de St-Nabord). Je profite de la traversée pour savourer cette 5ème place alors que je ne me serai jamais cru autant à la fête, surtout après le réveil de ma nouvelle blessure jeudi, où je pensais un temps ne pas tenir ma place...
Je salue les nombreux spectateurs présents sur les bords des 500 derniers mètres, et je finis en roue libre. 2H43'34" et la 5ème place ! Je termine à près de 5mn du 4ème (Ivan Bourgeois, une bonne référence néo-V1) et à 13'30" du vainqueur, pas surprenant étant donné qu'il me mettait déjà plus de 3mn sur un parcours roulant (plus à mon avantage), un peu moins long et alors que j'étais en pleine bourre, fin juin.

8H de route pour rentrer sur Bordeaux, alors que la douleur au tibia est croissante (difficile d'enclencher l'embrayage pour passer les vitesses) et heureux d'être rentré, avec la satisfaction de dépasser la barre des 20 000 points au TTN court 2013/2014 au soir de cette ultime manche, ce qui n'est pas une mince affaire!
Malheureusement, la blessure contractée n'est pas encore certaine (probable tendinite du releveur des orteils : tenosynovite, blessure traditionnel du traileur, notamment ceux qui réalisent des distances plus importantes encore) : à confirmer en échographie mercredi.
si ça s'avère être le cas, c'est toujours "mieux" qu'une périostite tibiale, qui te met sur le flanc entre 3 mois et plus d'1 an quelques fois...
La contrepartie, c'est que je suis d'ores-et-déjà forfait pour les France de Trail dans 15j; et fortement incertain pour le Marathon des Causses fin octobre à Millau. Ensuite, on verra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 17 Sep - 9:54

Une bonne nouvelle ce matin, même si je m'y attendais depuis ce week-end, au challenge/trophée du Trail Tour National Court 2014, je grimpe à la 4ème place, au pied du podium, à la faveur de mon résultat du week-end. Une petite prouesse favorisée aussi, il faut le dire, par l'absence ou le non suivi de ce challenge par les autres membres du classement bien placés (blessure ? Autre objectif ?).
La seule chose triste, c'est que je risque fortement d'être éjecté du top 5 à défaut de pouvoir défendre mes chances dans 10 jours aux Championnats de France... ça restera un beau premier jet !

http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmpostback=true&frmbase=coupe&frmmode=1&frmespace=0&frmsaison=2014&frmepreuve=Troph%C3%A9e+TTN+-+Trail+Court&frmsexe=M&frmnom=&frmlicence=&frmligue=&frmdepartement=
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 13 Oct - 12:32

La loi des séries : après une élongation courant l'été, une tenosynovite tibiale m'a obligé à couper depuis 4 semaines. Pas génial mais ça m'a permis de (re)faire une check-list de toutes les petites choses qui peuvent [doivent] être corrigées afin que je diminue mes risques de blessure, et que je fasse moins souffrir mon corps.
Aussi une batterie de test a révélé que j'ai une petite scoliose au bas du dos (angle de 6,1°) avec un affaissement de 7mm (considération d'une jambe plus courte que l'autre au-delà de 8mm..) du bassin côté droit, ce qui m'a poussé à me faire prescrire à nouveau des semelles orthopédiques que je mets depuis 8j. Les problèmes tendineux notamment, voire articulaires et dorsaux, sont souvent provoqués par un travail trop intensif de ces tissus compensant un déséquilibre.

ça fait donc 1 mois que je suis à l'arrêt complet, et je compte ré-attaquer en douceur aujourd'hui, tout en réglant les derniers petits ennuis (vérouillé au niveau des lombaires, je vais voir un osthéo + semelles ortho à faire pour la ville + achats de nouvelles chaussures universelles).
Je repars de trèèèès loin, et je risque d'éprouver quelques difficultés à retrouver une forme digne de ce nom avant janvier prochain, mais ce sera une bonne acclimatation à mon nouvel équilibre (j'espère le bon) et une bonne préparation pour la saison de cross hivernale.
D'ici-là, j'ai quand même quelques échéances que j'espère honorer mi-novembre (P'tiot Sparnatrail avec Baba - Galop avec les loups chez moi) et en décembre (SaintéLyon avec mon parrain + course chez ma belle-famille).

qu'en est-il pour vous autres ? Pas de bobo, vous profitez des conditions relativement clémentes pour la saison ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Jeu 16 Oct - 8:23

A la recherche à l'heure actuelle d'un Team pour la saison 2015, j'essaie de parfaire ma communication !
Il est bien connu que la communication fait partie intégrante de la vie d'un sportif, afin de se faire connaître et de rayonner au-delà du niveau local. 5ème du challenge national du TTN Court 2014 - organisé par la FFA - j'ai été convié mardi à la remise des récompenses des 2 challenge du TTN (court et long), couplé à la remise des récompenses du challenge de course en montagne 2014, qui se tiendra le samedi 15 novembre prochain à Montrond-les-Bains, en présence donc d'une partie des meilleurs de ma discipline (Speheler, Sarran, Guillard, David, Gault, Chartoire), ainsi que des membres de la FFA (dont le président Amsalem ?) et sûrement quelques teams. Ce sera une belle occasion pour moi de discuter avec cette élite et de me faire connaître...

Aussi ai-je pris la décision de constituer une page facebook "officielle" de ma vie d'athlète; ceci également car je ne consacrais ma page perso qu'à ma vie d'athlète, en m'en servant presque de mini-blog.

Donc, si le coeur vous en dit, vous pouvez venir liker/rejoindre ma page facebook : Gwenael Busseuil - Officiel !! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 22 Oct - 9:54

Salut les sportifs, et spécifiquement les runners !
Une fin de saison en roue libre se dessine, avec 4 à 5 courses au programme pour moi mais sans enjeu majeur. Aussi, avec ma blessure du mois dernier, j'ai pu travailler et me faire un planning quasi complet d'ici à mon échéance majeure de l'année prochaine : les France de Trail du 20/09 !

Aussi, mis à part sur le P'tiot Sparnatrail du 09/11 où je devrais retrouver Baba sur l'événement, nous n'avons pas réussi à se retrouver davantage sur des épreuves. Pour augmenter ces chances, voici mon planning provisoire de courses 2015 :

- 11/01-25/01-08/02-01/03 : dptx/rgx/inter-rgx/France de cross (Libourne/Mont-de-Marsan(x2)/Les Mureaux)
- 01/02 : Trail Givré à Montanay (69) : 23km - 400m de D+
- 15/03 : semi-marathon de La Rochelle [90%] (ou Trail court Ergysport du Ventoux [10%])
- 19/04 : Trail Drôme à Buis-les-Baronnies (26) - 23km et 1100m de D+
- 03/05 : Montée du col de Vence (06)
- 24/05 : Les Voleurs de Temps à Ambazac (87) - 31km et 1087m de D+
- 07/06 : Championnats de France de course de Montagne - Mont Revard (73)
- 20/06 : Trail de Sancerre (18) - 35km et 1100m de D+
- 22/08 : Trail des Novis à Auzat (09) - 25km et 1250m de D+
- 20/09 : Championnats de France de Trail Court au Sancy-Mont-Dore (63) - 34km et 2200m de D+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 28 Oct - 7:39

majiced a écrit:
moi je suis(de suivre)le club de Petit bar et il n'y a aucun défaut de prononciation ou de dyslexie.

Pour info, notre ami Lolo c'est fait le marathon de Toulouse en 3h13 et des bricoles...félicitations Lolo, c'est un quart d'heure de moins que l'année dernière non?
Et puis 228/2777 finishers !! Soit largement dans le 1er 1/10e du peloton. La grande classe !

Un résumé s'impose Exclamation Exclamation Exclamation


Dernière édition par Ange Blanc le Mar 28 Oct - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2469
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 28 Oct - 8:43

Salut,
ce temps accompli à l'occasion de ce marathon représente pour moi l'aboutissement d'une longue préparation par palier depuis juin.

Soit, pour les courses sur route, un 10 km et un semi-marathon courus et travaillés aux allures qui permettent d'espérer faire 3h15 sur un marathon. C'est à dire 13 km/h.

La règle est la suivante, il faut être capable, pour ce cas  de courir un semi à 14 km/h minimum et un 10 km à 15 km/h minimum.

C'est mon troisième marathon et je dois dire que les sensations étaient bonnes, pour la première fois, j'ai pu accélérer les 8 derniers kilomètres en remontant plein de concurrents, ce qui est assez motivant. Je n'ai pas subi la course.

Pour tout dire j'ai suivi le meneur d'allure 3h15' jusqu'à cette accélération et n'ai pas connu cette fois ci le mur (ravitaillement respecté à la lettre, hygiène de vie sportive depuis un an, entraînements rigoureux...).

Par conséquent, je suis assez fier de ma prestation. C'est une sorte de concrétisation d'un objectif. Ce genre de finalité réussie me permet de me projeter vers d'autres horizons, d'autres rêves. Par exemple les trails en montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 28 Oct - 9:53

Superbe performance Lolo81 !!
Et tu es le bienvenu pour expérimenter les trails mi-distance (20 à 40km dans un premier temps), et de difficulté moyenne ! Après, comme tout, ça demande beaucoup d'entraînement avec le terrain de jeu qui va avec.
Aussi, une réflexion s'impose à moi ces temps-ci d'ailleurs pour optimiser cela sans faire trop de route ni de dépenses... Compliqué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo81

avatar

Messages : 2469
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 28 Oct - 11:08

A propos de ta réflexion et pour te rassurer je dirais qu'il y a une similitude entre la préparation des trails et route.

En fait, lorsque l'on regarde l'approche et les programmes proposés pour ces deux façons de courir (route et chemin) , l'on constate une cohérence identique notamment dans les durées des programmes (deux mois minimum) et sur les durées des sorties longues à l'allure de ton objectif. Ces sorties longues se font sur un parcours vallonné pour les trails, la route n'est pas une obligation.  Enfin la fréquence hebdomadaire des entrainements est similaire.

Des nuances flagrantes apparaissent néanmoins dans les fractionnés pour lesquels effectivement des enchaînements de montées descentes sont proposés pour les trails alors que des séances sur piste à des allures modérées sont indiquées pour la route.  

Ainsi, quand tu dis "sans faire trop de route", ce n'est pas un problème si tu fais tes sorties longues en alternant route et chemin voire exclusivement des sentiers.

En revanche pour "les dépenses", je crains qu'il ne faille te résoudre à en éprouver, c'est en quelque sorte le prix à payer.

Enfin tu souhaite "optimiser". Avec l'excellent niveau qui est le tien, il me semble opportun effectivement de ne pas mélanger les objectifs route/trail dans une échelle temporelle assez courte. Puisque courir à des vitesses comme les tiennes ne permettent pas de zèle ni d'approximations.  

Pour résumer, si tu veux te lancer dans les trails, oui pour la route, si l'envie te prend, dans ton programme d'entraînement (sortie longues...) mais pas en compétition les 4 à 5 semaines qui précèdent ton trail.

Qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mar 28 Oct - 12:10

Similitude dans le nombre de semaines à consacrer suivant l'objectif : à peu près d'accord.
Quand j'évoquais "sans faire trop de route", je parlais de la distance des massifs montagneux vis-à-vis de ma situation géographique
=> Pyrénées à 2H30
=> Massif central "montagneux" à 3H

Les courses "route", je les intègre dans un planning tourné trail, toute la saison. Mais si je n'ai pas orienté mon entraînement très spécifiquement "trail" en 2014, c'est ma volonté sur les 9 premiers mois 2015 ! Surtout que vu le tracé des France 2015, ça ressemble davantage à un parcours montagneux qu'à un trail classique. Donc va falloir bouffer du dénivelé si je puis dire ! Et le substitut bordelais (coteaux en rive droite) ne suffira pas.
Du coup, des bornes et des week-end axés montagne, il va y en avoir ! Je suis justement en train de les planifier.

Enfin, pour ton conseil sur l'absence de compétition 4 à 5 semaines avant l'échéance, je suis assez d'accord. Normalement, il faut faire une course 2 fois moins longue (2 fois moins difficile) 4 semaines avant l'échéance ! Ensuite, c'est du travail spécifique si on veut réussir SA course. C'est également pour ça que je trouve déjà mon programme de début de saison trop chargé. Mais le cross apporte bcp pour la suite, et mon club a des ambitions "équipe", équipe dont je dois faire partie!

Si certains sont intéressés pour des cessions d'entraînement en altitude, je donnerai d'autres dates. Pour le moment, je pars sur :

- du jeudi 26 au dimanche 29 mars 2015 : week-end prolongé au Sancy-Mont-Dore (reconnaissance parcours France)
- du vendredi 03 au dimanche 05 avril 2015 : week-end dans les Pyrénées
- du vendredi 29 au dimanche 31 mai 2015 : cession dans les Pyrénées ?
- du 8 au 21 août 2015 : stage en altitude à Font Romeu
- du jeudi 03 au dimanche 06 septembre 2015 : 4j au Sancy-Mont-Dore ou dans les Pyrénées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 12 Nov - 15:57

P'tiot Sparnatrail - 31,7km - D+ = 740m - 1ère manche du TTN Court 2015

Après presque 7H de route la samedi, une pendaison de crémaillère en soirée, 3-4H de sommeil à tout gagner puis 1H20 de route de bon matin, me voilà à 6H15 à Epernay, lieu de la première manche anticipée du TTN Court 2015.
Il fait très frais et humide alors qu'il a plu l'avant-veille. Il y a déjà beaucoup de monde présent (environ 1000 participants sur les 2 courses cumulées) alors qu'il fait encore noir dehors..
Petite nouveauté : faisant parti des favoris et outsiders, j'ai droit au port d'une balise GPS permettant de me suivre à tout moment de la course. Sympathique pour mes proches qui ont pu voir mon avancée au fur et à mesure.

07H30
En groupe, la quasi totalité des concurrents part du stade d'arrivée pour rallier le départ donné depuis l'avenue la plus chère de France : l'avenue de Champagne, au-dessus des innombrables caves à champagne. Beaucoup de bonne humeur, de discussions et de personnes assez habillées et équipés pour le raid. Chance, alors que les premières lueurs se font voir, un temps dégagé s'offre à nous. Une bonne nouvelle pour rester au sec !

07H45
Départ des 2 courses en simultané sur l'avenue et rapidement, nous sommes une petite dizaine à nous échapper devant. De Paepe, un habitué de formats un peu plus long, venu se faire plaisir 15j après avoir parcouru les Templiers; Rouger, 2ème l'année passée; Ramet, Beauvais, Maldonado et moi-même aussi présents aux avant-postes.

km 2 à 8
A la sortie d'Epernay, nous quittons le bitume pour longer la Marne pendant 4km. Beauvais et Rouger impriment le rythme, à raison de 3'40"/km environ. Rapidement, la sélection se fait. Plus que 7 dans le groupe, 6... Et au km4, c'est à mon tour de laisser quelques encablures avec les gars de devant. Ramet et De Paepe mettent 2-300m à réagir, mais passent devant. La 2nde partie du tracé étant plus sélective, et n'ayant qu'à peine 4 semaines d'entraînement dans les jambes, l'idée était de garder de l'énergie jusqu'au 20ème et d'aviser ensuite.
Au km7, je suis à 20-25 secondes de la tête, alors que les 4 de devant se regroupent. Je suis bien mais je veille à ne pas aller trop fort. Derrière moi, Maldonado chasse à une 30aine de secondes, mais je me sais un peu au-dessus même à court de forme.

km 8 à 16
La première grimpette, irrégulière, pique. Je la monte à un rythme régulier, sans à-coups, et je fais + ou - jeu égal avec les mecs de devant. Par contre, sur les parties "en descente", je perds du terrain sur la tête. Déjà que ce n'est pas mon point fort en règle générale, le manque d'entraînement et une attitude "défensive" font que je perds du terrain sur ces portions...
Devant, Rouger et Beauvais ont fait un sacré trou, et navigue 40" devant Rouger et 50" devant De Paepe vers le km13. Je les pense alors se diriger vers un mano a mano jusqu'à la fin... De mon côté, je suis 5ème et je sens que rien d'autre ne sera à espérer.

km 17 à l'arrivée
Ravito à mi-course, je suis 5ème. Je m'arrête 10" pour boire un verre d'eau et repars. Passage sur l'herbe avant de rallier une avenue pour traverser la Marne et entamer la 2nde partie de l'épreuve. Passé le cours d'eau, qui me revient dessus ?? Ramet, puis Beauvais qui ont été mal aiguillé, et ont parcouru bien 400m de trop dans la mauvaise direction. Ils me reviennent dessus et me déposent l'un après l'autre dans la principale difficulté du parcours. Je n'ai pas la grinta et les jambes pour rivaliser. ça fait mal au c** mais c'est le constat accablant d'une reprise trop fraîche pour faire mieux. Rapidement, km21, je n'ai plus personne en vue devant alors qu'on a le droit à de grandes lignes droites à travers la forêt. Le sol est détrempé et boueux par endroits; peu piégeux heureusement car peu de caillasses. Je n'ai toujours personne en vue, ni devant ni derrière. Comme seule la place compte, je pense déjà à assurer ma 5ème place et en garder pour dans 2j où je cours la course chez mes parents, comme chaque année. Pour autant, j'essaie de ne pas trop me laisser aller. On ne sait jamais, si un des gars de devant lâchait prise...
Derrière grimpette, c'est dur, je n'ai pas la caisse mais je limite la casse. Seule l'ultime descente je vais vraiment y aller mollo, ayant une pointe au coeur du début à la fin. Je finis à une allure raisonnable, en 5ème position, à 6mn du vainqueur, De Paepe; et à moins de 5mn du 2nd, Rouger, qui est à peu près de mon niveau.

Beauvais (3ème) et Ramet (4ème) peuvent avoir des regrets car, sans leur erreur d'aiguillage, ils pouvaient raisonnablement espérer mieux.

Pour ma part, j'ai assuré des points pour le TTN Court 2015, épreuve qui sera disputée car les 3 mecs qui ont fini devant moi ont prévu de le faire également...

Et hier, pour un nouveau Galop avec les Loups, je me contente d'une 6ème place en 40'24", soit 2'30" moins bien que mon meilleur temps ici. Du vent, de la pluie, n'ont pas rendu le parcours facile et le 1er aurait été très difficile à aller chercher; mais ce n'est que partie remise.
=> La SaintéLyon est dans à peine 4 semaines, ma forme va aller crescendo et c'est très bien ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
legadelery

avatar

Messages : 3061
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30
Localisation : Vesoul

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 17 Nov - 9:49

Pourquoi t pas passer a Chalons?

Je t'aurai accueilli avec plaisir

_________________
Legadelery
Dijonnais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Mer 3 Déc - 14:06

6 petites semaines et puis s'en va.

Après deux blessures quasi consécutives m'ayant privé de mes principales échéances de deuxième partie d'année, j'avais repris l'entraînement progressivement, jusqu'à revenir à bonne forme autour du 20 novembre.
Mais c'était sans compter sur la malchance. Ma tenosynovite du mois de septembre qui se réveille - même que légèrement - et c'est une nouvelle croix que je fais sur ma seule échéance importante de fin d'année, la SaintéLyon en relais à 2.

Un peu "saoulé" par cette accumulation de (petites) blessures, j'ai un peu craqué ces 10 derniers jours en me "baffrant" de merdes tout en stoppant toute activité. Mais si je ne veux pas accuser trop le coup à la reprise, il convient de se reprendre en mains.

Aussi, je vais éviter toute course à pied jusqu'à Noël (3-4 avant ou après), et faire du vélo et de la natation pour entretenir le physique. Mais mon principal souhait au Réveillon sera d'éviter la(les) blessures pour 2015 afin de continuer à progresser dans ma discipline, car en ce moment, c'est difficile à vivre !

Et vous autres, où en êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RunninGwen

avatar

Messages : 5430
Date d'inscription : 16/04/2009
Age : 30

MessageSujet: Re: perfomance personnelle   Lun 26 Jan - 9:27

Hola chicos,

J'espère que tout les sportifs - et moins sportifs - vont bien. En ce mois de janvier, un peu tardif, mais ce sont des temps de reprise.

Après une deuxième partie de saison bien difficile en 2014 miné par de nombreuses blessures (3) me tenant éloigné du macadam, j'ai rattaqué au 27 décembre dernier l'entraînement, progressivement. Avec + de 3kg de trop sur la balance, les premières sorties s'en sont ressenties.

Hier 25 janvier, après 4 semaines de reprise et seulement 2 "séances" au compteur, me voilà aligné à la première course de l'année : les régionaux d'Aquitaine de cross (10,6km). Un parcours ultra plat, sur un hippodrome, des conditions relativement "sèches" pour la saison : un vrai 10km maquillé, vrai travail de sape sur un parcours roulant donc et très peu motivant.
Après un départ prudent entre la 25ème et la 30ème place, je remonte 3-4 concurrents entre le km1 et le km4 avant de faire toute ma course avec des mecs de Périgueux. On se suivra jusqu'au bout, même si j'ai eu peur de céder du terrain vers le 7 et 8ème km. On finit au sprint et j'arrive à m'intercaler d'un poil de cul entre mes 2 acolytes d'un jour.
18ème. Mais surtout à 1'04" de la 4ème place, et à 45" environ des mecs avec qui je me bats en général, ce qui n'est pas énorme compte tenu de mon état de forme actuel. J'ai quand même tourné à 3'24"/km de moyenne sur un parcours cross, qui équivaut à un 34'00" sur 10km...

Bref. Content et motivé à me remettre en selle progressivement.
Prochaines courses le 01/02 (Trail Givré de Montanay) puis le 08/02 (pré-France de cross) où l'objectif premier sera de bien gérer mes courses, et de ne pas me blesser surtout. Pour la qualif' aux France de cross, ce devrait être un peu juste, mais sait-on jamais.

Quant à vous, où en êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: perfomance personnelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
perfomance personnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» NOSTALGIE PERSONNELLE
» Poésie : personnelle ou universelle ?
» Opinion personnelle
» Recette personnelle
» Ma fiche personnelle ( enfin presque ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TSE :: l'agora :: foot-
Sauter vers: